vendredi 3 juillet 2015

La presqu'île de Guérande: BATZ-sur-mer.


  La haute tour-clocher de l'église de Batz domine la zone des marais salants au sud. Vue prise de la pointe de Pen Bron proche de La Turballe.
                           
                
       A l'origine, Batz occupait une île rocheuse. Entre cette île et le coteau où est située Guérande s'étendait un golfe à l'époque romaine. Le jeu des courants marins a progressivement rattaché l'île à la côte via une langue de sable où se sont établies aussi Le Pouliguen et La Baule. L'ancien golfe est occupé aujourd'hui par les marais salants.
       Il reste un passage où la mer pénètre et s'étend à marée haute , entre la pointe de Pen Bron et l'ex-île de Batz où se trouve aussi Le Croisic.

 
La tour-clocher de l'église Saint-Guénolé happe le regard lorsqu'on arrive à Batz. L'église actuelle date d'une reconstruction effectuée aux 15e et 16e siècles.


                La tour-clocher date, elle, de 1677. Elle est surmontée d'un clocheton entouré de pinacles.

 
Haute de 70 m, elle fait découvrir un large panorama  sur la région à qui a le courage de monter ses  182 marches.
 
 
Le porche dit du Garnal.
 

 
Ici était placée la statue de la Vierge du précieux sang qui a ensuite été installée à l'intérieur de l'église (voir plus loin) . Cette statue l'a remplacée dans le porche.
 

                                                         Vue du chœur depuis la nef.
Une église primitive a existé depuis le VIe siècle. Au Xe, les moines bénédictins de l'abbaye de Landevennec créent un prieuré à Batz et vouent l'église à Saint Guénolé, leur patron. Ils en construisirent une autre au XIIIe siècle dont il ne reste que la partie gauche du chœur.

 
De solides colonnes bordent la nef.
 
 
Vue des élégantes voûtes gothiques du bas côté gauche.

 
Certaines clés de voûte sont ornées

 
Clé de voûte ornée.

 
Une autre.

 
Vitrail latéral.

 
Plus près.

 
Dans la nef.
 

 
Statue de la vierge du précieux sang.
Elle provient de la chapelle ND du Mûrier (XVe) aujourd'hui en ruines (on peut la voir non loin  de l'église). Ce serait un bel exemple de l'art populaire hispano-flamand de l'époque.
 
 
 
A VOIR AUSSI : 

* GUERANDE, cité fortifiée et son église Saint-Aubin.
http://jmsattoimagesdefrance.blogspot.com/2015/07/decouverte-de-guerande-loire-atlantique.html

* La presqu'île de GUERANDE: LE CROISIC.
http://jmsattoimagesdefrance.blogspot.com/2015/07/la-presquile-de-guerande-le-croisic.html

*La presqu'île de Guérande: PIRIAC SUR MER.
http://jmsattoimagesdefrance.blogspot.com/2015/07/la-presquile-de-guerande-piriac-sur-mer.html

* Dans les marais salants de la presqu'île de GUERANDE.
http://jmsattoimagesdefrance.blogspot.com/2015/07/dans-les-marais-salants-de-la-presquile.html

* TROIS COUCHERS DE SOLEIL SUR LA PLAGE DE LA TURBALLE.
http://jmsattoimagesdefrance.blogspot.com/2015/06/3-couchers-de-soleil-sur-la-plage-de-la.html

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire