samedi 26 juillet 2014

Découverte de la MAYENNE : Ambrières-les-Vallées .

Le territoire d' Ambrières les Vallées (Ambrières le Grand avant 1972) couvre en partie trois vallées , celles de la Varenne , de la Mayenne -confluent très proche- et de la Colmont.
La petite ville s'est développée à l'origine autour du château féodal construit par Guillaume le Conquérant sur le territoire du seigneur de Mayenne , allié du roi de France.
 
Cliquer sur les images pour les agrandir.
 
 
La Varenne à Ambrières - les -Vallées dominée par la mairie , ancienne maison bourgeoise édifiée au sommet d'un rocher à l'emplacement exact de l'ancien château féodal construit par Guillaume le Conquérant.

 
La partie basse du village , groupée autour de l'église (XIe siècle).
On aperçoit le pont , reconstruit après la dernière guerre (le pont de 1840 ayant été détruit).

 
La Varenne , paradis des pêcheurs, en aval du pont .
 
 
Maisons au bord de la Varenne (en amont du pont).
 
 
 
L'actuelle mairie d'Ambrières , entourée d'un beau jardin, et précédée d'une porte monumentale , est située  au fond d'une vaste place , à l'emplacement exact de l'ancien château féodal de Guillaume le Conquérant , au dessus de l'à pic dominant la Varenne.
 
 
Autre vue de la mairie depuis le jardin , précédée d'un bassin.
Cette ancienne maison bourgeoise avait été construite vers 1920 par l'ingénieur Jean Sillard , en remplacement d'une autre demeure , à tourelle , datant du milieu du XIXe siècle , détruite par son propriétaire
 
 
Détail du hall d'entrée construit pour Jean Sillard.
 
 . Ces constructions successives furent toutes deux , en leur temps, appelées "le château". En 1946 , la commune la rachète aux héritiers de Jean Sillard pour en faire la mairie.
 
 
Le "château Sillard" (mairie) est au bord du rocher qui domine la Varenne. On peut encore distinguer, accrochés au rocher , des restes de la muraille médiévale.
 
 
                                               Le "bas de ville" vu du jardin de la mairie.

 
L'actuel musée des Tisserands , installé dans trois anciennes maisons de tisserands à l'entrée de le rue du château , face à la mairie.

 
Une autre vue , avec le petit jardin à l'arrière. 
Entre les deux guerres ,Louis Buchaut, le jardinier du château Sillard y logeait avec sa famille.
 
 
L'entrée joliment fleurie du petit jardin.
 
 
Cet édifice , situé aussi dans la partie haute, attire l'œil d'autant qu'il est joliment fleuri.
Ancien hospice , il abrita ensuite la mairie , puis , en 1946,  la poste. La médiathèque y est aujourd'hui installée , ainsi que des appartements.
  
 
Le joli  Castel des Tourelles , vraisemblablement construit au XIXe siècle, émerge de la verdure , vu de la rive gauche de la Varenne.
 
                                                     (document internet)
Il est impossible de ne pas évoquer le château du Tertre , situé près d'un hameau du même nom , en pleine campagne , du côté de la route du Pas. Construit par Viollet le Duc pour le riche rentier Auguste Griois, il fut le château de la famille Foccart :  il a vu ainsi  naître Jacques Foccart , le "Monsieur Afrique" controversé du général de Gaulle. (Voir à ce sujet notre article : http://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2014/04/le-chateau-du-tertre-ambrieres-les.html  ).
Il est actuellement devenu un centre de vacances pour jeunes anglais , et cerné d'arbres au point qu'il n'est pas visible de l'extérieur.
 
 
* Nous avons trouvé de précieux renseignements sur le passé d'Ambrières dans le livre de Victor Jousset "AMBRIERES LES VALLEES, MON PAYS" paru en 2001 aux éditions Chales Corlet.
Victor Jousset a été maire d'Ambrières de 1971 à 1995.
 
 
 
 

1 commentaire:

  1. Merci beaucoup pour ce partage
    L'équipe de l'office de tourisme du Bocage Mayennais

    RépondreSupprimer