lundi 6 juin 2016

A LA DECOUVERTE DES OISEAUX EN BAIE DE SOMME .1- Dans le parc ornithologique du Marquenterre.

  * AU PARC ORNITHOLOGIQUE du   MARQUENTERRE:

Le parc ornithologique du Marquenterre est situé au nord de la baie de Somme. Il a été créé en 1973 par  Michel Jeanson sur un polder de 200 hectares gagné sur la mer dans les années 50; auparavant il y cultivait tulipes et jacinthes.
Le site est une aire de repos pour les oiseaux migrateurs et un site d'hivernage et de reproduction pour certaines espèces.
Plus de 300 espèces d'oiseaux y ont été recensées.
3 circuits de différentes longueurs (de 45 ', 1h30, 2h et plus)  ont été créés, ponctués de postes d'observation.
Les espèces présentes varient selon les saisons.
Nous sommes allés voir ce qu'on pouvait y découvrir à la fin du mois de mai.


Après avoir traversé un bois de pins, on accède à une terrasse qui nous permet d'avoir une vue large du site.




A l'entrée du parc, on est accueilli par un concert de coassements produit par des rainettes. On trouve 10 espèces de batraciens dans le site.

Un peu plus loin, on peut observer un premier oiseau migratoire:





AVOCETTE ELEGANTE.
Reconnaissable à son fin bec noir retroussé, elle hiverne dans les pays méditerranéens et en Afrique.

Avocette en vol.



                                      OUETTES D'EGYPTE.
Une variété d'oies. Une espèce africaine, mais que l'on trouve dans le sud de l'Angleterre, aux Pays Bas et en France où elle a été introduite par l'homme à l'origine.

CIGOGNE BLANCHE sur son nid.
Elle hiverne en Afrique tropicale et revient en avril.
Plus de 35 couples de cigognes nichent dans la Somme à la suite d'un programme de réintroduction (en 1978 , il n'y avait plus que 9 couples dans la région).

OIES CENDREES.
Présentes en nombre l'été en Europe. Elles hivernent dans le sud ouest et l'ouest de l'Europe.



Long bec tout droit et pattes rouges , il s'agit vraisemblablement de CHEVALIERS GAMBETTE .



Ils forment d'étonnantes files d'oiseaux, visiblement endormis, sur les eaux basses.


L'AIGRETTE GARZETTE hiberne en Afrique, mais aussi en France et en Espagne, ou au Moyen-Orient.


Un peu plus loin, de nouvelles avocettes. Cet oiseau était très présent en mai.


TADORNES DE BELON au repos sur un îlot. Elles ont des allures de canards, mais ce sont plutôt des oies, très présentes dans la baie de Somme. Ce sont des migratrices partielles.

TADORNE DE BELON vue de près.
Il s'agit d'un mâle, car il porte un tubercule à la naissance du bec.

SCENE VUE: la TADORNE et l'AVOCETTE...





Apparemment, la présence de cette avocette ne plaisait pas à cette tadorne, qui la charge et finit par provoquer son envol.

Grande colonie de CORMORANS sur un îlot. Les cormorans du nord de l'Europe sont migrateurs.

Cormoran cherchant son équilibre sur un poteau.

Surprise un peu plus loin : une présence inattendue, une poule faisane...

Nous continuons le grand tour du parc par de jolis chemins bordés d'arbres.



Deux MOUETTES RIEUSES au nid...

On aperçoit ici un CANARD MIGNON SIFFLEUR.
Présent dans les lacs et cours d'eau de la taïga , il hiverne en Europe occidentale.

Et au fond de cette prairie une cigogne en vol.





Comme dans de nombreux étangs de France, nous trouvons aussi ici de très beaux GREPES HUPPES.

Grande découverte que ce cygne chanteur à bec jaune, dont nous ignorions l'existence...
Il vient de la toundra et hiberne en Europe occidentale.  Il doit son nom à ses cris sonores et claironnants.

Ici de nouveau une avocette et un vanneau huppé, autre espèce répandue dans la baie de Somme.

Avocette dans un joli décor végétal.


Autre belle surprise que cette femelle CYGNE avec ses petits.


  De loin, nous les avons pris pour des cygnes. Mais c'est bel et bien une belle colonie de
  SPATULES BLANCHES que nous avions sous les yeux !

Et nous finissons par un joli vol d'avocettes, l'oiseau décidément le plus présent en ce mois de mai.


NOUVELLES IMAGES (JUILLET-AOUT 2017):

Nous avons arpenté de nouveau le parc en juillet, puis en août 2017.

* 23 AOUT: un incroyable rassemblement d'oiseaux...

Les actualités régionales avaient signalé la présence au Marquenterre d'un grand nombre d'oiseaux au moment des grandes marées. C'est pourquoi le 23 août je fis une 2e visite de ce parc ornithologique.

                          Un nombre invraisemblable d'oiseaux rassemblés, phénomène inhabituel.

                                                                   Vu de plus près.

                  Cette grande assemblée de courlis (bec long et courbe) forme une frise étonnante.

           Plus près... On distingue à gauche le bec long et courbé de quelques uns de ces courlis.

                                                    Une autre frise... d'huitriers pies ...

                                          On voit rarement tant d'huitriers pies ensemble!

                                                            Courlis et huitriers pies.

                                                  Une 3e frise, cette fois de spatules...

           * Parc du MARQUENTERRE: autres images:

                                      La héronnière.
Fabuleux endroit du parc que la héronnière, si on a la chance de la découvrir quand les oiseaux sont présents!


Les cigognes, haut perchées!

Cigogne sur son nid.


Spatules.
                                             Juillet 2017.

PLUVIERS:
Bonne surprise aujourd'hui: je découvre un oiseau que je n'avais jamais observé: le pluvier.



DIVERS:
Ici on identifie facilement une colonie d'avocettes. Au premier plan à gauche, un huitrier pie.

Ici l'espèce dominante est la barge, peut-être à queue noire.

Une échasse blanche.


Un chevalier guignette.

Sans doute des chevaliers guignettes et au fond trois échasses blanches.

Un grèbe castagneux.

Et pour finir un cygne qui dort debout...



A VOIR AUSSI:

2- Visite de la réserve ornithologiques du HABLE D'AULT:

Cette réserve est moins connue que le parc du Marquenterre, mais accueille aussi de nombreuses espèces d'oiseaux (jusqu'à  270 espèces  y ont été recensées au cours des deux derniers siècles).
Nous y avons vu quelques autres espèces: huitriers, gravelots, sternes, pipit etc...







1 commentaire:

  1. Merci Jean-Maurice pour cet agréable promenade dans le parc ornithologique du Marquenterre. C'est fabuleux, paisible, et inspirant. J'ai surtout apprécié le chemin bordé d'arbres, la colonie de cormorans, et la file d'oiseaux endormis sur les basses terres.

    Merci pour ce délice :-)
    Monica

    RépondreSupprimer